b_jartSi la ville de Lausanne a croisé le destin de grandes célébrités (et notamment Coco Chanel qui y est enterrée), son nom a longtemps résonné avec celui de Maurice Béjart.
La ville lui rend hommage en invitant le TOKYO BALLET, qui reprend les chorégraphies qu'il avait spécialement créées pour eux et dansées en 1986/2000.

Moi qui aime le Japon me voilà donc réjouie quand "par hasard" je me retrouve au centre Beaulieu cet après-midi.
3 Ballets : Bugaku (sur une musique merveilleuse du célèbre compositeur Toshiro Mayuzumi), Kabuki (d’après la légende des 47 samouraïs), et Bhakti III (sur une musique traditionnelle indienne).

C'est la première fois que je voyais un ballet de Maurice Béjart et la perfection de la chorégraphie, la performance des danseurs, la beauté des costumes et des décors, la musique sont un tout à la hauteur de sa renommée.

J'avais peur de ne pas adhérer et bien j'y retournerai !